Qalam-2004-07-27

Return to Qalam

From: "Don Osborn" <dzo@xxxxxx>
To: qalam @ yahoogroups . com
Subject: Tr.: L'alphabet latin serait-il d'origine berbère ?
Date: Mon, 26 Jul 2004 23:11:36 -0000

This item concerning a book on the possible Berber origins of the Latin alphabet may be of interest (at least to those on the list who can read French). Just passing it on...

Don Osborn
Bisharat.net

--- Dans Unicode-Afrique@yahoogroupes.fr, Azzedine Ait Khelifa <aaitkhelifa@y...> a écrit:
Pour info.

(mais je dois avouer que cela me laisse dubitatif)

L'alphabet latin serait-il d'origine berbère ?

PAR MEBAREK SLAOUTI TAKLITlundi 26 juillet 2004, par Editions Berbères

   Aperçu du contenu de l'ouvrage

L'Histoire de l'écriture n'a pas varié depuis le 15e siècle à nos jours. La théorie selon laquelle les caractères scripturaux gréco- romains viennent exclusivement des signes d'écriture phénicienne lesquels dérivent des hiéroglyphes égyptiens semble une Vérité aux remparts inexpugnables.

L'écriture n'a pu naître que dans des zones aux civilisations grandioses en l'occurrence, l'Egypte et le Proche et Moyen Orient. Et si ces grandioses civilisations ne devaient leur grandeur qu'à des populations venues d'ailleurs - Afrique et Méditerranée occidentale - depuis des millénaires ?
Les signes géométriques formant l'alphabet latin et entrant dans l'alphabet phénicien n'apparaîtront en Orient - dominé alors par l'écriture cunéiforme akkadienne - qu'à la suite d'invasions massives déferlant de l'Ouest méditerranéen. Et c'est à la suite de cette submersion que se créeront les alphabets phonétiques en Phénicie, l'un cunéiforme et l'autre linéaire.

Peut-on considérer alors les signes comme U V C X N W I E Z L M S T des poteries berbères les plus anciennes, des gravures et peintures rupestres de l'Atlas, du Tassili, des mégalithes africains et européens comme de simples graffiti sans importance ou formaient-ils déjà des lignes d'écriture dédaignées car ignorées ?

Les théories sur l'évolution de l'Écriture évacuent un peu trop rapidement le Libyque - écriture nord-africaine antique, disparue de nos jours -, et le font dériver du phénicien. Et si c'était de l'écriture libyco-berbère qu'est né le phénicien le plus ancien, apparaissant vers 1400 avant Jésus-Christ suite à des invasions incontrôlables ?

Il est temps d'intégrer le Libyque dans l'évolution de l'Ecriture afin qu'une rigueur scientifique de tous les signes géométriques de la Méditerranée antique permette enfin une meilleure analyse et qui sait, peut-être un déchiffrement des écritures restées jusque-là muettes.

   L'auteur

Madame MEBAREK TAKUT est enseignante de linguistique au département de français de l'université d'Alger. Depuis plus de dix ans, elle s'intéresse aux écritures méditerranéennes antiques et plus particulièrement au Libyque, écriture berbère ancienne, disparue de nos jours en Afrique du Nord.


  Sommaire :

Première partie
- Les écritures antiques méditerranéennes

Chapitre I : Les écritures égyptiennes, orientales et européennes.

I. Les écritures égyptiennes.

I.1. Les hiéroglyphes égyptiens : déchiffrement, généralités et sens de l'écriture, origine, écrits et traditions religieuses, rapport entre art et écriture, notions générales sur le mot, la phrase et la grammaire, l'écriture syllabique hiéroglyphique.
I.2. Les écritures cursives : le hiératique, le hiératique anormal, le démotique et le copte.
I.3. Diffusion des écritures égyptiennes : le méroïtique.

II. Les écritures orientales.

II.1. Ecritures sumérienne cunéiforme et élamite : naissance, déchiffrement du cunéiforme sumérien, graphisme, origine et évolution des signes, langue et grammaire du système cunéiforme, évolution vers le phonétisme, extension du système cunéiforme et langues parlées par ce système, écriture élamite particulière.

II.2. Ecritures de Phénicie, de Syrie et de Palestine : les inscriptions pseudo-hiéroglyphiques de Byblos, les écritures alphabétiques.

II.3. Ecritures sudarabiques au Yémen : les écritures de la péninsule sudarabique, l'alphabet sudarabique.

III. Les écritures européennes anciennes.

III. 1. Les écritures apparues dans le monde hellénique et son voisinage : les écritures hittites, l'écriture cypriote et les syllabaires A et B, les écritures grecques, le copte.

III.2. Les écritures du reste de l'Europe : les écritures germaniques et slaves, les écritures italiques, l'écriture de la péninsule ibérique.

IV. Origine de l'alphabet latin et commentaire.

IV. 1. Evolution de l'écriture selon I.J.Gelb.
IV.2. Commentaire personnel.

Chapitre II : Ecriture libyque, généralités.

I. Historique et résultats obtenus par divers chercheurs.

I.1. Historique.
I.2. Résultats obtenus par divers chercheurs. Commentaire.

II. Résultats obtenus par l'analyse personnelle le de cette écriture.
II.1. Description des graphèmes.
II.2. Analyse de cette description.
II.3. Libyque oriental, libyque occidental ou un seul et même alphabet ?
II.4. Existence de signes pré-alphabétiques ?
11.5. Origine de cette écriture.

Chapitre III : Signes alphabétiques libyques et signes-symboles de l'art rupestre, des motifs de la céramique et des tatouages.

I. Alphabet libyque, motifs de la céramique et signes de l'art rupestre nord-africain et saharien.
1.1. Alphabet libyque oriental, motifs de la céramique et signes de l'art nord-africain et saharien
1.2. Alphabet libyque occidental, motifs de la céramique et signes de l'art rupestre nord-africain et saharien
1.3. commentaire.

II. Rapport entre l'écriture, les motifs de l'art et les croyances religieuses,

Deuxième partie
- Analyse des signes graphiques méditerranéens. Comparaison de ces signes.

Chapitre I : Analyse des signes des divers alphabets.

I. Analyse des signes de l'alphabet phénicien
I.1.L'alphabet phénicien archaïque.
I.2. L'alphabet phénicien classique.

II. Analyse des signes grecs.

III. Analyse des signes des écritures italiques

IV. Analyse des signes des alphabets slaves.

V. Analyse des signes de l'écriture ibérique.

VI. Analyse des signes d'une écriture italique particulière : le latin.

VII. Commentaire : chronologie possible relative fournie par l'analyse linguistique

Chapitre II : Comparaison des signes libyques et des signes des autres écritures méditerranéennes. Analyse de la diachronie.

I. Comparaison des signes libyques et des signes phéniciens
I.1. Observation des signes du punique, du néo-punique et du libyque
I.2. Comparaison des signes de l'alphabet archaïque phénicien avec les signes des alphabets libyques.

II. Comparaison du libyque, du sudarabique et du phénicien.
II.1. Observation de leurs signes d'écriture.
II.2. Analyse.

III. Comparaison du libyque, de l'écriture ibérique et du phénicien.

IV. Comparaison du libyque, des écritures italiques et du phénicien.

V. Comparaison du libyque et des tracés du grec usuel

VI. Comparaison des tracés du libyque, du phénicien et du Scandinave.

Conclusion,

Chapitre III : Liens entre les premiers signes de type géométrique apparus en Orient, en Egypte, en Europe et le libyque.

I. Analyse de quelques inscriptions de type géométrique trouvées en Orient.

I.1. Etude de la tablette de Deir" Alla dans la vallée de la Jordanie.
I.2. Etude d'inscriptions proto-cananéennes sur pointes de flèches d'EI Khader, près de Bethléem.

I.3. Analyse des signes de Serabit en Khadem dans le Sinaï.

Remarque.

II. Signes abstraits géométriques de l'Egypte antique.
II.1. Signes abstraits géométriques des tatouages de l'Egypte antique.
II.2. Etude des signes trouvés à Abydos
Remarque

III. Signes abstraits géométriques de l'antiquité européenne.
III. 1. Observation des signes de l'Europe orientale.
III.2. Observation des signes anciens de l'Europe occidentale.
Conclusion.

Troisième partie - Origine réelle des lettres latines.

Chapitre I : Rapport du libyque et du latin. Rapport du libyque et des signes proto-sémitiques : économie des signes linguistiques

I. Historique des signes libyques et leurs rapports avec les signes de l'alphabet latin : le glyphe antique, la forme fermée, la valeur a latine, le signe libyque c à valeur /s/ libyque et à valeur /k/ latine, signe T etc.

II. Lien entre les signes libyques et lés signes proto-sémitiques déterminé par la "régie" de l'économie des signes linguistiques.
II.1. Observation des signes proto-sémitiques relevés dans les inscriptions et des signes libyques.
II.2. Observation des signes proto-sinaïques relevés dans les inscriptions et signes libyques
II.3. Commentaire des tableaux d'écriture proto-cananéenne et proto- sinaïque présentés par Albright et B. Sass. Remarque.

Chapitre II : Les traits civilisationnels du monde oriental, égyptien et du monde occidental méditerrranéen.

I. Le monde avant l'histoire
I.1. La civilisation en Mésopotamie et en Elam.
I.2. La civilisation en Palestine, en Syrie, au Liban et au Yémen.
I.3. La civilisation égyptienne
I.4. La civilisation européenne.

II. Le monde historique.

III. Le mégalithisme en Orient, en Europe et en Egypte.
III. 1 Le mégalithisme en Orient.
III .2. Le mégalithisme en Europe.
III.3. Le mégalithisme et les croyances en Egypte.
III.4. Les mégalithes et les croyances religieuses de cette antiquité.

IV. Les civilisations de l'Afrique du Nord et du Sahara antiques.
IV. 1. Les chars au Sahara.
IV.2. Désertification, néolithisation et migrations.
IV.3. Surpopulation de l'Afrique du Nord et du Sahara durant les temps dits "préhistoriques".
IV.4. Art rupestre nord-africain, saharien et du reste du monde.
IV.5. Mégalithisme nord-africain, saharien et du reste du monde.

Chapitre III : Lieu d'origine des différents signes de l'alphabet latin.

I. Historique de l'alphabet latin, signe par signe, le A, le B, le C, le 0 etc.

II. Analyse globale.

Conclusion

Bibliographie

Sommaire

Annexe

Tableaux d'écriture


Mebarek Slaouti Taklit, L'alpahbet latin serait-il d'origine
berbère ?, L'Harmattan, 2004.
350 pages, 30.50



Créez gratuitement votre Yahoo! Mail avec 100 Mo de stockage !

Créez votre Yahoo! Mail

Le nouveau Yahoo! Messenger est arrivé ! Découvrez toutes les nouveautés pour dialoguer instantanément avec vos amis.Téléchargez=

GRATUITEMENT ici !

[Les parties de ce message comportant autre chose que du texte seul on été supprimées] --- Fin du message transféré ---


Item retrieved from the downloaded archives of Qalam. Its last functioning group archive URL was:
https://groups.yahoo.com/neo/groups/qalam/conversations/messages/3261


< Re: TDC Type Salon: Conversation with John D. Berry & Saki Mafundikwa | Qalam | Fwd: New mail list for African script issues >

Page last modified on 2020-04-06 07:47
Powered by PmWiki